Histoire

Les Égyptiens furent les premiers à tenter une mission d’exploration de la mer Rouge.
La Bible, dans le livre de l'Exode, raconte l’histoire célèbre de la traversée de la mer Rouge selon laquelle Moïse conduit les Israélites vers la liberté à travers l’eau, en utilisant la puissance de Dieu pour partager les eaux.
Ce fut un navigateur grec, Hippalus, qui donna une dimension internationale à la mer Rouge dans son manifeste sur le voyage de la mer d’Érythrée et ainsi l’ouvrit à un commerce immense et exclusif avec l’Asie. Ce ne fut qu’à partir du XVe siècle environ que l’Europe commença à manifester de l’intérêt pour cette zone.
En 1798, la France envoya le général Bonaparte pour envahir l’Égypte. L’ingénieur architecte Jean-Baptiste Lepère, qui prit part à l’expédition, renouvela le plan pour un canal qui avait été envisagé pendant le règne des Pharaons. Le canal de Suez fut ouvert en novembre 1869. À cette époque, les Anglais, les Français, et les Italiens partageaient les postes de commerce. Les postes furent progressivement démantelés après la Première Guerre mondiale. Après la Seconde Guerre mondiale, les Américains et les Soviétiques exercèrent leur influence pendant que le trafic pétrolier s’intensifiait. Cependant, la guerre des Six Jours culmina avec la fermeture du canal de Suez entre 1967 et 1975. Encore aujourd’hui, en dépit de patrouilles par les grandes flottes maritimes dans les eaux de la mer Rouge, le canal de Suez n’a jamais retrouvé sa suprématie sur la route du Cap, qui est maintenant considérée comme moins dangereuse.
En juin 2008, l'entreprise Middle East Development, basée à Dubaï et propriété de la famille Ben Laden, annonce qu'elle souhaite construire un pont de 28,5 km de long, au-dessus de la mer Rouge, afin de relier le Yémen et Djibouti. Le projet comprend également la création de zones urbaines de part et d'autre de l'ouvrage

 

Copyright 2019